Parcours, démarche artistique


 

"Mon travail, entre recherche d’équilibre et d’harmonie, questionne notre relation à l’essentiel dans un monde complexe"

Depuis trente ans, Sandrine Rousseau utilise l’appareil photographique comme un outil d’exploration de son cheminement de vie dans une dynamique de curiosité et de quête de sens. Dans sa recherche de l’essentiel, elle dépouille la réalité de la complexité de son apparent chaos et propose les fragments obtenus en diverses séries dont le but est également de générer une expérience esthétique pour le spectateur. 

Les différents modes de vies et la relation que nous entretenons avec le temps et l’espace pour exister dans un système économique globalisé apparaissent en filigranes dans son œuvre, filigranes motivés par ses différents lieux de vie : la Chine, l’Angleterre, les montagnes ariégeoises. Plus récemment, le Maroc, pays dont les récits des vécus de sa famille ont nourri l’imaginaire de son enfance, est devenu un lieu d’inspiration.

Ses images marquées par leur graphisme, épure et simplicité, combinent l’expression d’un univers intérieur avec l’essence d’un lieu perçue à partir de ses détails. Ainsi conçues, elles deviennent métaphores.